Partagez | 
 

 Un vol n'exclut pas une prise de tête [Pv Vanilla]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Girah Hogoki
Prédateur
avatar


Messages : 9
Je ressemble à : Sly cooper
Date d'inscription : 10/08/2016
Age : 19
Localisation : Savana Central



MessageSujet: Un vol n'exclut pas une prise de tête [Pv Vanilla]   Mer 2 Nov - 21:16

Un vol n'exclut pas une prise de tête



Girah et Vanilla




-----------------------------------------------

Les temps étaient rudes en ce moment. D'habitude on arrivait encore à trouver de quoi se nourrir et surtout nourrir les enfants, et quand on avait peu de nourriture seul les enfants mangeaient et nous très peu mais suffisamment. Or, en ce moment , même les enfants sont peu nourris...les flics du coins sont de plus en plus à l’affût donc il est de plus en plus dur de voler de la nourriture... Il nous faut un autre Moyen. J’arpentais donc les rues de Savana central, réfléchissant à un moyen de trouver: soit beaucoup de nourriture, soit pas mal d'argent pour en acheter... C'est alors que je surpris une conversation parlant d'une fête qui allait se dérouler à Kozlov's Palace dans Toundratown... C'est l'endroit le plus luxueux de la partie arctique de zootopia... donc qui dit luxueux, dit beaucoup d'objet de valeur, donc qui dit objet de valeur, dit argent, et qui dit argent dit nourriture... Il me fallait y aller.

N'ayant pas vraiment une tenue approprié pour rentrer dans ce genre d'endroit, je suis allais voler un beau costume dans un magasin qui en vendait, non sans que s'en suit une longue course poursuite assez ardue avec les flics du coin. Mais malheureusement pour eux je connais trop bien l'endroit donc leur échappé fut long mais facile dans un sens. Après cela, je rentrais au bâtiment et pris une douche, oui une douche que l'on a réussit à remettre en fonction et l'eau venant des réseau d'eau potable, sur lesquels on se sert illégalement: c'est bon d'être bon en plomberie parfois.

Une fois donc « propre », je me met en route vers Toundratown, Direction le Palace ! J’empratais donc le Train circulant à travers les divers zones de zootopia pour m’arrêter dans la ville des neiges et me diriger vers la fête. J’enfilais mon costume et me dissimula dans la foule pour y entrer, essayant d’attirer le moins d’attention possible. Comme je l’avais prédit, l’intérieur est très luxueux, ca pue la richesse a plein nez avec toutes ces décorations et ces bourges…Ou plutôt ces futures donateur~. Première victime, un homme qui fait les beaux discours  à une demoiselle, Merci pour le porte feuille. Deuxième, une Montre à gousset en argent, elle semble pas valoir cher mais c’est bien quand même. J’allais entreprendre ma troisième victime quand ma mère toucha celle de quelqu’un d’autre. Mon regard croisa le sien et je cru reconnaitre un amis à moi venant de Sahara square. On à déjà fait quelque casses ensembles donc je le connais assez bien. Néanmoins, pas plus de causette qu’il n’en faut. Il m’explique le coups qu’il doit faire ce soir, mais qu’aussi il est poursuivis et connait déjà la personne qui le suit, une renarde flic en robe noir. Il me proposa un marché, il vole pour moi pendant que j’occupe la demoiselle. Et bien j’acceptais sans tardé, je lui faisais confiance…puis passé une soirée en bonne compagnie peut s’avérer … intéressant.

Je me baladais donc dans la salle, l’air fier et cherchant cette fameuse personne du regard que je réussis à trouver après quelques minutes. Je pris deux coupes de champagnes et m’approcha de la demoiselle. Une fourrure écarlate, une chevelure bleu nuit, des courbes magnifiques, un regard perçant mais envoutant…Hm oui je pense que je vais bien m’amuser. Je lui fis donc mon plus beau sourire charmeur en lui tendant le ver de champagne.

« Mais que fait une si belle jeune femme seule ? Le cavalier c’est il enfuit car il n’assumait pas se tenir à vos coté ? Mais quel idiot fait-il… Puis-je vous offrir ce verre et ma compagnie qui je l’espère vous sera plaisante ? »

Parler comme un riche m’amusait, mais attendre sa réaction l’était tout autant, j’espére ainsi gagner un maximum de temps pour mon complice, pour vu qu’elle soit enclin à m’avoir comme partenaire de soirée héhé. Oh, et que je puisse avoir un objet « offert » de sa part, cela serait pas mal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanilla C. Murphy
Prédateur
avatar


Messages : 11
Je ressemble à : Carmelita Fox
Date d'inscription : 31/10/2016



MessageSujet: Re: Un vol n'exclut pas une prise de tête [Pv Vanilla]   Ven 4 Nov - 23:11

“En littérature, le vol ne se justifie que par l'assassinat.”
pv girah | toundratown | musique

 


«  Au début, j'ai eu du mal à l'aimer. Il était trop doux, j'étais habituée aux méchants, aux durs. La gentillesse, je trouvais ça suspect. Et puis... il est si pur dans son cœur que, quand il me regarde, je me sens si innocente. Il a épongé ma misère. L'amour m'a rendue meilleure.  »

Une coupe de champagne en main, ton pied battant le rythme de la musique , ton talon frappant sur le sol avec un bruit constant, un clac clac clac agaçant, tu portais sur l'assemblée un regard critique.

Accoudée à une petite table haute, picorant quelques apéritifs et sirotant ton verre qui se vidait inéluctablement, tu poussas un long soupir d'ennui.

Tu n'aimais pas les fêtes, non. Toi, tu aimais le calme, le confort et la douceur de l'intimité. La foule t'angoissait, et ta mission ce soir n'était pas la plus intéressante. Surveiller une fête importante, sous prétexte que quelques bandits risquaient d'y commettre un vol ...

Tu préférais l'action, toi, l'adrénaline, la brûlure dans tes muscles, le goût du sang dans ta bouche. Courir, se cacher un doigt et cracher du sang tant tes poumons te font mal.

Mais non, non, ce soir, tu portais une robe moulante, des talons aiguilles un peu trop haut. Les cheveux serrés dans un chignon bien tenus, les ongles manucurés avec précision, un maquillage trop accentué pour qu'il te corresponde, tu ne trouvais pas vraiment naturelle.

Mais bien que tu aimais l'aisance et la commodité, le terrain et la crasse, ce petit côté aguicheur, séducteur ne te déplaisait pas pour autant. Tu étais sexy, oui, c'était le mot. Et tu appréciais particulièrement le regard que te portais certains hommes.

Alors que tu commençais clairement à t'ennuyer à faire la potiche ainsi, quelqu'un porta enfin ses couilles, et assuma de venir te parler. Costard, cravate, bien coiffé et un sourire charmeur sur le visage, il te tendit un verre de champagne.

« Mais que fait une si belle jeune femme seule ? Le cavalier c’est il enfuit car il n’assumait pas se tenir à vos coté ? Mais quel idiot fait-il… Puis-je vous offrir ce verre et ma compagnie qui, je l’espère vous sera plaisante ? »


Tu haussas un sourcil, prenant tout de même le verre et le portant à tes lèvres avec un petit sourire.

— J'ai plutôt tendance à faire cavalier seule.

Tu lui fis à ton tour un sourire charmeur, ravageur, qui ne laisse pas indifférent. Puis tu passas la main dans tes cheveux, enroulant un de tes mèches autour de ton doigt.

— Mais merci pour ce verre, j'avoue que je trouve ce champagne fort plaisant.


Tu lui adressas un long regard, l'analysant de haut en bas. Tes sens en ébullition, tu restais aux aguets, car tu sentais que cette rencontre n'était pas qu'un coïncidence. Le fruit du hasard, peut-être, ou un simple enchaînement de circonstances.

— A qui ai-je l'honneur ? susurras-tu, t'approchant voluptueusement.

«  Suspendu entre ciel et terre, avide de l'un, curieux de l'autre, dédaigneux de la gloire, effrayé du néant, incertain, tourmenté, changeant, tu vivais seul au milieu des hommes ; tu fuyais la solitude et la trouvais partout.  »




 
© ANARCISS sur epicode
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Girah Hogoki
Prédateur
avatar


Messages : 9
Je ressemble à : Sly cooper
Date d'inscription : 10/08/2016
Age : 19
Localisation : Savana Central



MessageSujet: Re: Un vol n'exclut pas une prise de tête [Pv Vanilla]   Sam 5 Nov - 0:12

Un vol n'exclut pas une prise de tête


Girah et Vanilla




-----------------------------------------------

Verre en main, légèrement courbé en avant, pieds rejoins, regard charmeur, petit sourire au coin qui l’est tout autant, en bref : une belle invitation à la parlote chez les riches. Aller espionnais des bourgeois pour souvent leur faire les poches peut vraiment s’avérer utile et non être une perte de temps en fin de compte. Néanmoins l’effet voulu n’est pas aussi… efficace que je l’espérais, pire même : je me suis pris un superbe râteau. Apparemment la demoiselle préfère être seule ? c’est fort dommage, une belle jeune femme… Dont le sourire qu’elle me lança est aussi ravageur que la robe qui met ses formes en valeurs. Son sourire fit plus de ravage dans ma cervelle que le mien sur celui de ma conjointe. Cependant , je ne montre pas ma légère gêne, il faut dire que les superbes femmes comme elle ne m’adressent pas la parole vis-à-vis de mon grade social, m’enfin bon je vis avec !

A ma grande surprise, malgré sa réponse négative, elle avait pris le verre que je lui tendais et en avait bu quelques gorgées, cela passe donc un peu moins pour un refus. Après donc cette fameuse réponse de solitaire, donc la voix trainée encore dans mon esprit, cette froideur, cette franchise…une femme de caractère, qui semble inaccessible…le genre de défis perdu d’avance que j’aime relever. Me demandant mon identité, il ne fallait pas que je divulgue mon véritable nom, cela pourrait se retourner contre moi ou les enfants… Oh, je pense avoir trouvé. J’avançais doucement ma main de nouveau libre vers celle de la jeune femme, la pris délicatement pour la relever en parfait gentleman. Je me penchais en avant , comme un bon gros bourge des familles, puis déposa légèrement mes lèvres sur le dos de sa main avant de lui adresser, ce que j’espère être, mon plus beau sourire

« Je me nomme Cooper, Frederick Cooper, Enchanté de faire votre connaissance. »


Je relâchais doucement sa main puis viens me mettre à coté d’elle lui présenta mon bras pour qu’elle le prenne et m’accompagne, il me fallait gagner du temps, et donc ce genre de chose, quitte à se prendre des vents monumentaux ou encore un verre de champagne à la figure : cela valait le coup. Donc bras relever, coude plié à 90° , le torse légèrement bombé et ne perdant pas mon regard charmeur plongé dans celui de la renarde, je lui lança cette simple question

« Permettez-moi d’insister, puis-je vous tenir compagnie ? Il me serait fort plaisant de vous connaitre un peu plus…Mademoiselle… ? »

J’attendais que elle aussi se présente….et non qu’elle m’envoi chier plus sérieusement, car elle à été plutôt gentille jusque-là.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanilla C. Murphy
Prédateur
avatar


Messages : 11
Je ressemble à : Carmelita Fox
Date d'inscription : 31/10/2016



MessageSujet: Re: Un vol n'exclut pas une prise de tête [Pv Vanilla]   Mar 8 Nov - 19:49

“En littérature, le vol ne se justifie que par l'assassinat.”
pv girah | toundratown | musique

 


J'ai ri jadis de la bonne aventure et je porte sur l'épaule gauche un trèfle à cinq feuilles. Il peut m'arriver chemin faisant de tomber dans un précipice ou d'être poursuivi par les pierres, mais ce n'est chaque fois, je vous prie de le croire, qu'une réalité. —

Lentement, avec une lenteur démesurée, elle promenait son regard sur l'assemblée, analysant rapidement chaque personnes présentes à cette maudite soirée. Des petites femmes en robe dévêtues, des vieux hommes qui reluquaient lesdites femmes. Vanilla souffla en silence. Elle détestait ces gens, ces préjugées, ces regards, ces vices.

Pourquoi Dieu privilégiait les gens comme eux, vils et malsains comme eux, et punissait les gens qui n'avaient rien demandé comme toi ?

Tes dents se serrant inéluctablement, tu reportas un légère attention sur ton partenaire, qui pendant ce temps, ne s'était pas gêné de te reluquer. Avec un léger sourire amusé, tu avais feint l'ignorante, et la stupide, peut-être penserait-il avoir une chance avec toi.

Stupide mâle.

Lentement, il avait pris ta main, et t'offrant un sourire craquant – qui t'avais donné un étrange sentiment au creux du ventre, même si tu ne l'avouerais jamais – avant de lentement baiser ta main.

Tu restas un instant interdite envers son baiser, et un sourire finit par fendre ton visage impassible. Arquant un sourcil, pouffant de rire, tu finis par lâcher dans un souffle, proche de son oreille.

— Et bien, enchantée, Frederick. Sachez que le baise-main est aussi ancestral que votre costume.

Comme il te tendait la main, tu la saisis en lui lançant un regard taquin. Prenant les devants, tu marchais gracieusement, lentement, féline et électrisante.

Te retournant légèrement, secouant tes boucles bleus, tu lui fis un sourire charmeur.

— Au fait, appelez moi Carmen.

Tu lui tiras la langue, riant doucement. Puis, l'attira à toi, le caressant avec douceur  pour venir passer ta main dans son dos. De ton autre main, tu serras la sienne, les relevant légèrement.

— Vous dansez, Frédérick ?

Et il allait tomber dans le panneau. Pauvre mâle. ~


— puis y a les filles  qu'on remarque une fois sur deux, qui marchent sur des œufs trébuchent dans les escaliers, qui ne comprennent pas qu'on puisse les aimer, parce que, elles ne s'aiment pas assez elles même.



 
© ANARCISS sur epicode
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Girah Hogoki
Prédateur
avatar


Messages : 9
Je ressemble à : Sly cooper
Date d'inscription : 10/08/2016
Age : 19
Localisation : Savana Central



MessageSujet: Re: Un vol n'exclut pas une prise de tête [Pv Vanilla]   Mer 16 Nov - 19:21

Un vol n'exclut pas une prise de tête.



Girah et Vanilla




-----------------------------------------------

Mon baise main avait fait son effet ! Ou du moins, sur le coup j’ai cru qu’elle allait se moquer de moi ouvertement, ou me ridiculiser. Mais non, bien au contraire, j’ai réussis à retirer un petit petit rire, petit certes mais au moins elle avait délaisser son visage froid et seule pour qu’il soit un peu plus radieux et enjouée, bien que légèrement je l’avoue. Néanmoins elle semblait plus…attirante, je dû me combattre contre moi-même pour ne pas montrer mes rougeurs et le petit nœud au ventre que ce sourire destructeur avait créé. Quand elle s’approchait de moi, je fus surpris sans pour autant résister, me penchant en avant pour l’écouter d’une oreille des plus attentives. Comment ça mon costume est ancestral ? hey ! ce n’est même pas le mien j’ai pris celui qui me vint sous la main quand j’ai été le voler ! Après si il ne lui plait pas c’est pas bien grave : je ferais en sorte d’être doublement charmeur.

Je la regardais prendre enfin mon bras, ou plutôt ma main. A ce contact je pu remarquer que ces mains, bien qu’elle soit une femme, montraient bien le travail de celle-ci, des mains usées par les coups et le dur labeur c’est facile à reconnaitre. Néanmoins elle gardeur une certaine douceur dans ce pelage de feu, tout aussi doux que la façon dont ses doigts se refermèrent sur ma main. Elle me tirait en avant, vers la piste de dance me semblait-il… Parfait, danser est une chose que j’ai apprise pour… « m’amuser » avec mes amis. Je regardais la silhouette de la jeune femme, mon dieu, désolé de paraitre goujat mais cette femme elle doit en attirer plus d’un de pervers, je plains ceux qui ont essayé… leurs joyeuse doivent être protée disparus. Une fois sur la piste, là où moult duo se baladait déjà, collés les uns contre les autres , tournant au rythme de la musique . Elle se tourna face à moi, sa longue chevelure bleue suivant le mouvement et propagea le parfum, très éfféminé tient, de la demoiselle vers mes narines, que je respira de bon cœur, bon dieu ce que je dois faire des jaloux en me tenant si près d’elle, m’enfin, dommage que ce ne soit qu’une supercherie, je pense qu’après cela il vaudrait mieux que je ne recroise pas son chemin.

Elle se présenta enfin, Carmen, eh bien, peu commun comme nom tout autant qu’il est peu commun d’avoir un renarde flic, renarde qui plus est. Elle tira la langue, la malice se lisant dans ses gestes, ainsi elle essayait de m’amadouer ? C’est bien dommage, je me serais bien laissé faire avec plaisir mais comme je l’ai dit cette soirée sera surement, et malheureusement, sans suite. Elle tira à nouveau sur ma main et je m’élança donc en avant , tel un gentleman bien sur, pour venir approché nos corps. L’une de ses mains vint s’immiscer dans mon dos tandis que l’autre, toujours serrant la main par laquelle elle m’avait emmené ici, releva notre contact, prenant à peu près une pose pour la danse. Je le savais, c’est cela qu’elle voulait, m’amadouer avec ce genre de chose, elle pense vraiment que je vais me faire avoir ? Oh non, c’est plutôt moi qui vais l’avoir.

Je posa ma main doucement sur ses cotes et la glissa très lentement vers son dos, ma mimine arrivant dans le bas de celui-ci, je resserrais légèrement l’étreinte, nos ventres se touchèrent légèrement et , comme je l’avais prévu, nos visages encore plus, nos museaux se frôlèrent presque. Je relevais un sourcil tandis que mes paupières se refermèrent de moitié. Mon regard scruta celui de la belle, comme si je pouvais voir au plus profond de ses yeux envoûtant. C’était ce genre de regard, qu’un homme élégant, charmant mais un peu bad boy qui faisait très souvent son effet.

« Je sais danser en effet, puisse cette danse vous êtres agréable et vous faire, je l’espère, apprécier cette soirée en ma compagnie~ »

Je reculais ainsi mon pied gauche, entraînant ensuite mon corps et de ce fait celui de la magnifique renarde contre moi. Puis l’autre pieds, tournant légèrement à chaque pas en rythme avec la musique. je n’enlevais point la proximité que j’avais créé entre nous, si c’est pour jouer au jeux de la drague je suis capable de le jouer jusqu’au bout. Petite élévation du son de la musique, je m’arrêtais, lâchais le dos de la demoiselle, releva sa main puis la fit tourner sur elle-même, quelques autres duo ayant fait la même chose , je la fis faire un tour puis l’arrêtais quand elle fut de nouveau face à moi, retrouvant ainsi notre proximité perdue pour les quelques secondes prises à la faire tourner. Rah j’avais l’impression d’être revenus au moyen Age avec cette danse et cette musique, oh certes c’est ridicule mais cela passe bien aux yeux des autres bourges préférant rester sur la touche.

La musique s’arrêta , enfin, certaines personnes semblait quitter la piste, et cela se comprend, un tango commençait à se faire entendre, je vins donc murmurer d’une voix chaude près de l’oreille de la demoiselle.

« Oh un tango…vous préférez peut être quitter la piste ou êtes vous aussi bonne danseuse que séduisante mademoiselle Carmen ? »

Un tango n’est pas mon fort…mais autant le mettre en pratique, et puis, cela l’occuperais un peu plus l’esprit, après c’est une danse assez érotique, va-t ’elle se laisser avoir ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un vol n'exclut pas une prise de tête [Pv Vanilla]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un vol n'exclut pas une prise de tête [Pv Vanilla]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [REQUÊTE] Connecter un HD2 sur une prise jack / autoradio pour sortie son sur HP 5008 - 3008
» Résultat de combat et prise de flan
» [AIDE] Agenda et prise de rdv avec Androïd
» [INFO] Bricoler la prise usb du htc hd2
» Prise: retour en arrière de Cablecom

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zootopie RPG ::  :: Toundratown :: Kozlov's Palace-
Sauter vers: